Etienne Daho WE à Rome

Etienne Daho, le dandy ?
Etienne Daho, le dandy ?

Etienne  Daho WE à Rome est une des chansons de l’album « La notte, la notte » de 1984.

Bonne « note » à Rome, une belle nuit qui a un bel arôme… l’odeur du succès.

Un peu de chanson pop insouciante, dragueuse ou plutôt dragueur et frivole…

Etienne Daho en est l’auteur et le compositeur.

Etienne Daho : la pop est frivole et insouciante

Étienne Daho l’a dit lui-même, il est un peu comme son père, hédoniste, aimant la vie et ses plaisirs, ainsi va la pop rennaise. Mais si le cadre le permet sans doute, les hommes et les femmes font le reste. Avec Daho et le groupe Marquis de Sade, Rennes, il est vrai, était devenu une ville musicale, propre à l‘innovation. Des amis y innovent avec Etienne : Marc Dorcel, Arnold Turboust

Virgin avait signé un contrat avec un certain Étienne Daho, pour la première fois avec un français : bien vu ! Il fallait bien écrire le premier album, et répéter aussi au cours de longues nuits, semble-t-il dans une école désaffectée.

La jeunesse festive, nocturne, suinte de l’album « la notte, la notte », avec « sortir ce soir », « laisse tomber les jaloux » et bien sûr « Weekend à Rome»…

Etienne Daho WE à Rome, un climat

Une belle illustration de l’insouciance et de l’espoir du début des années 80, évolution vers encore plus de liberté que l’élection de François Mitterand avait confortée (avec les radios libres par exemple). On retrouve cette ambiance dans « Tombé pour la France » et un retour vers cette ambiance dans « Les flocons de l’été »

Etienne Daho aimait le cinéma italien, et s’en est inspiré pour ce titre. Un beau sujet pour le beau dandy.

Il aurait dit :

« C’est une chanson lumineuse. Le climat nous a peut-être influencés… Rome était un pur fantasme, un désir d’évasion…On vivait de fêtes, de filles et d’alcool, mais on sentait qu’on allait bientôt se quitter les uns les autres. C’était la galère, niveau fric. Les copines voulaient se fiancer ; moi-même, j’ai failli me marier… Je savais que l’éclatement probable de la bande de Rennes, chaleureuse, sécurisante, marquerait la fin de cette post-adolescence. »

De la chanson pop électro

Etienne Daho WE à Rome
Etienne Daho WE à Rome

«  Week-end à Rome» est enregistré à Paris, un style pop électro assez novateur pour l’époque… et pas si facile à jouer semble-t-il lors de l’enregistrement.

Lio est là pour donner un goût encore plus italien à la chanson. On la retrouvera dans le vidéoclip.

Etienne Daho aurait déclaré qu’il n’aimait pas particulièrement cette chanson :

« Ce n’est pas une de mes meilleures chansons. Ce n’est pas un de mes plus grands succès, j’ai des chansons qui ont mieux marché que ça. Mais c’est une chanson qui reste très emblématique parce qu’elle a capturé un moment de temps. C’est une bulle et c’est une de mes rares chansons qui est frontalement légère »

Etienne Daho WE Rome.

Per ascoltare la canzone… youtube: « Weekend à Rome »:

Paroles de « Weekend à Rome»

Week-end à Rome, tous les deux sans personne
Florence, Milan, s’il y a le temps
Week-end rital, en bagnole de fortune
Variété mélo à la radio

Week-end rital, Paris est sous la pluie
Bonheur, soupirs, chanson pour rire
Chanson ritale, humm, chanson ritale pour une escale
Week-end à Rome

Afin de coincer la bulle dans ta bulle
D’poser mon coeur bancal dans ton bocal, ton aquarium
Une escapade à deux, la pluie m’assomme
L’gris m’empoisonne, week-end à Rome

Pour la douceur de vivre, et pour le fun
Puisqu’on est jeunes, week-end rital
Retrouver le sourire, j’préfère te dire
J’ai failli perdre mon sang froid
Humm, j’ai failli perdre mon sang froid

Oh j’voudrais, j’voudrais
J’voudrais coincer la bulle dans ta bulle
Poser mon coeur bancal dans ton bocal, ton aquarium
Humm, chanson ritale pour une escale

Oh, j’voudrais tant
J’voudrais tant coincer la bulle dans ta bulle
Et traîner avec toi qui ne ressemble à personne

Écrit par Serge Para