Barbara l’Aigle Noir

barbara l'aigle noir
barbara, idées noires?

La chanson de Barbara L’aigle noir est l’une des plus connues. Elle est sortie en 1970 avec l’album du même nom. Barbara aurait retrouvé, dans le tiroir d’un meuble, des paroles écrites plusieurs années auparavant. Elle les aurait écrites à la suite d’un rêve, voire d’un cauchemar…dans lequel un aigle aurait fondu sur elle. Comme il lui manquait une chanson pour boucler l’album, elle s’est mise au piano pour composer la musique, en s’inspirant dit-elle d’une composition de Ludwig van Beethoven. Plusieurs interprétations ont été données des paroles de la chanson.

L’aigle noir : quelle explication ?

Celle de Freud reste inconnue…

Certains y ont vu la réminiscence d’une vieille histoire d’amour mal finie.

Le point de vue de Patrick Bruel

Pour Patrick Bruel, les paroles auraient pu être liées à ses origines et les heures sombres de notre histoire mondiale. Un peu égo-centrée cette explication, certes, mais pourquoi pas. Il est vrai que les paroles se prêtent bien au rapprochement avec Hitler et les nazis. Un peu comme « Anne ma sœur anne » de Chechid. Bruel a fait un album (« très souvent je pense à vous ») de 15 titres, en hommage à Barbara et s’est lancé dans une interprétation celle de « L’aigle des heures les plus sombres de notre histoire. ». « Je trouve que c’est une chanson incroyable, c’est une chanson qui a plusieurs lectures (…). L’Aigle noir, comme nous avons toujours imaginé la chanson avant de connaître la vraie histoire de cette chanson, c’était pour nous l’aigle des heures les plus sombres de notre histoire. Et l’histoire peut recommencer ». Il est vrai que la famille de Barbara était juive alsacienne. Barbara est née en 1930, elle a donc connu l’occupation. Elle l’a vécue de près puisque ses parents ont fui le régime de Vichy et les nazis.

Barbara l’aigle noir, une vraie explication?

Suite à une biographie de Barbara parue en 1997 (il était un piano noir… mémoires interrompues »), une toute autre explication a pu en être donnée. Terrible explication, car Barbara a été abusée par son père durant son enfance vers l’âge de 10 ans et au-delà. Un inceste forcé qui n’a pu qu’avoir des conséquences sur la vie de Barbara et sa carrière d’artiste et de parolière.

Barbara, à notre connaissance, n’a jamais voulu dévoiler formellement le sens qu’elle donnait elle-même à ces paroles, évitant de répondre aux questions sur ce sujet et les esquivant volontairement.

Alors écoutons l’aigle noir, cette fois sans doute, avec une attention différente pour les paroles.

,

Paroles de la chanson « l’aigle noir »

« Un beau jour ou peut-être une nuit
Près d’un lac, je m’étais endormie
Quand soudain, semblant crever le ciel
Et venant de nulle part surgit un aigle noir

Lentement, les ailes déployées
Lentement, je le vis tournoyer
Près de moi dans un bruissement d’ailes
Comme tombé du ciel, l’oiseau vint se poser

Il avait des yeux couleur rubis
Et des plumes couleur de la nuit
À son front brillant de mille feux
L’oiseau roi couronné portait un diamant bleu

De son bec, il a touché ma joue
Dans ma main il a glissé son cou
C’est alors que je l’ai reconnu
Surgissant du passé, il m’était revenu

Dis l’oiseau, oh dis emmène-moi
Retournons au pays d’autrefois
Comme avant dans mes rêves d’enfant
Pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles

Comme avant dans mes rêves d’enfant
Comme avant sur un nuage blanc
Comme avant allumer le soleil
Être faiseur de pluie et faire des merveilles

L’aigle noir dans un bruissement d’ailes
Prit son vol pour regagner le ciel

Un beau jour ou peut-être une nuit
Près d’un lac, je m’étais endormie
Quand soudain, semblant crever le ciel
Et venant de nulle part surgit un aigle noir

Un beau jour ou était-ce une nuit
Près d’un lac, je m’étais endormie
Quand soudain, semblant crever le ciel
Et venant de nulle part, surgit un aigle noir

Un beau jour, une nuit
Près d’un lac, endormie
Quand soudain
Surgissant de nulle part
Surgit un aigle noir
Un beau jour, une nuit
Près d’un lac, endormie
Quand soudain
Il venait de nulle part
Il surgit l’aigle noir
Un beau jour, une nuit
Près d’un lac, endormie
Il venait de nulle part
Il surgit l’aigle noir »

 

écrit par Serge Para

Ma chanson française