Te raconter un peu Renaud

 

Renaud
Renaud

Souvenez-vous…Il y a deux ans, Renaud débutait un phénix tour d’enfer. Plus de 100 dates partout en France, en Belgique et même à Londres ! Un retour gagnant puisque beaucoup de dates affichent « complet ». Aujourd’hui, Renaud s’est effacé de la scène, « loin des projos, loin des télés et des animateurs blaireaux ». Et la presse poubelle s’empare déjà de cette occasion pour assassiner le chanteur… Parait-il qu’il ne lui reste plus que 3 mois à vivre ; Il se trouverait dans un état lamentable… Quelques sources plus fiables nous informent qu’il va bien ! Juste un Check-up et environ douze jours de clinique.

 

 

Cette actualité m’a donné envie de ressortir quelques bijoux que notre chanteur énervant nous a pondu. Et le choix est

difficile ! De « Amoureux de Paname » jusqu’à « Renaud » il y a eu 16 albums studio ! Mais aujourd’hui je vais m’intéresser à un de ses plus grands succès puisque cette galette s’est vendue à plus de 2 millions d’exemplaires en quelques semaines. Je parle bien-sûr de « Mistral Gagnant », album où cette fabuleuse chanson ne figurait pas à l’origine !

Renaud Mistral Gagnant
Renaud Mistral Gagnant

Comment est née cette chanson ?

C’est à Los Angeles que ce chef d’œuvre est né. Loin de sa femme et de sa fille, Renaud s’ennuie, il déprime… Il commence alors à écrire, à gratter sa guitare. L’inspiration lui vient presque instantanément. Lorsque Renaud en a fini avec l’écriture du texte et la composition de la mélodie, il décide d’appeler sa tendre compagne pour lui chanter cette petite nouvelle. Il lui annonce alors qu’il ne l’enregistrera pas, c’est une chanson qui n’intéressera personne parce qu’elle se montre trop impudique ; Mais la chante malgré tout à sa femme, le combiné coincé entre l’épaule et l’oreille, guitare entre ses bras, cahier de textes sur ses genoux il chante. A la fin, elle lui claque, à la fin de la performance « si tu ne l’enregistre pas, je te quitte ! ». La chanson figurera alors sur l’album qui prendra même le nom de la chanson.

L’album connaît un tel succès que Renaud enchainera un mois au Zénith de Paris, salle qu’il avait inauguré le 12 Janvier 1984 en compagnie de Jacques Higelin et Charles Trenet. Un tel succès que nous l’entendons encore sur les ondes radio et qu’elle a été élu en 2015 « chanson préférées des français de tout les temps ».

Comment expliquer ce succès de Renaud?

Renaud un vrai mistral, mais gagnant ?
Renaud un vrai mistral, mais gagnant ?

Tout le monde peut se retrouver dans cette chanson. S’asseoir sur un banc, regarder le temps qui passe, remarquer les premières rides et premiers cheveux blancs qui arrivent, voir ses enfants qui grandissent et leurs raconter nos souvenirs les plus lointains, ou du moins ce qu’il en reste car comme le chantait Léo Ferre « Avec le temps va, tout s’en va… ». Cette chanson passe les générations sans prendre de rides car la nostalgie ne change pas ! Ce paradis perdu qu’est l’enfance, ce monde d’innocence et d’insouciance on y reviendrait volontiers ! Ce temps où l’on pouvait manger cette fameuse poudre sucrée et son bâton à la réglisse (qui a inspirée le nom de la chanson) sans prendre un kilo… Les plus grands nostalgiques s’y accrochent !

Les souvenirs, la simplicité de la mélodie et ces paroles magnifiquement bien écrites, c’est ce qui a plût aux français dans cette chanson impudique !

Et dans 150 ans, je suis sûr et certain qu’elle se retrouvera dans les manuels scolaires (ou Tablettes Numériques Scolaires), comme « L’horloge » de Baudelaire que nous étudions aujourd’hui.

Wilfried